Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 08:32

Le 25 novembre 1945, Broût-Vernet fêtait le retour de ses Prisonniers de Guerre ; la population, parents, frères et sœurs, amis, anciens combattants de la Grande Guerre, tous étaient rassemblés autour d’une importante cérémonie présidée par le maire Georges Fondrat.

Un parquet salon barrait la place de la mairie pour accueillir cette jeunesse absente depuis cinq longues années pour certains. Retrouvailles d’abord et recueillement ensuite, puis la fête bien nécessaire pour se retrouver « chez soi ».

70 ans plus tard, il est temps de rendre hommage à ces quelque 80 soldats qui ont donné à la France, à la Patrie, les plus belles années de leur jeunesse.

Ce livre, « Les Prisonniers de Guerre, 1940-1945, Broût-Vernet (Allier) leur rend hommage à travers leur parcours, d’abord lors de la déclaration de guerre, « la drôle de guerre », puis durant leur captivité dans les stalags ou les oflags. Les archives militaires sont quelquefois un peu « maigres » ou silencieuses quant à la destinée de chacun ; heureusement, les archives familiales ont donné accès à des photos, des documents inédits et personnels, ce qui rend un ouvrage très varié et historiquement riche.

Rappelons qu’à Broût-Vernet, trois Prisonniers de Guerre ne sont jamais rentrés : Bernard Brunet, Emile Clair, et Georges Roumeau ; trois autres sont morts au combat : Marcel Audemard d’Alançon, Albert Carte et Henri Gobert : tous sont déclarés Morts pour la France. Un autre prisonnier, Victor Drap est décédé des suites de maladie en 1945.

L’introduction de Philippe Carré, membre d’honneur de l’association, démontre ce qu’était le contexte historique de la France à la déclaration de guerre, le pourquoi de cette guerre sans doute inévitable ou évitable, l’attitude des politiques et des militaires, acteurs de cette époque.

Deux journées exceptionnelles seront bien nécessaires pour retracer l’histoire de nos Prisonniers de Guerre, les samedi 28 et dimanche 29 novembre : exposition locale, exposition nationale et visionnage en boucle du film tourné clandestinement dans l’Oflag XVII A, « Sous le manteau » ; le dimanche 29 novembre à 10 heurs 30, cérémonie publique au Monument aux Morts en hommage aux Prisonniers de Guerre, en présence des associations d’anciens combattants, du Souvenir français et des familles.

 

L’ouvrage sera présenté

le samedi 28 novembre 2015 à 14 h 30

salle Pierre Audemard d’Alançon

à Broût-Vernet

Les Prisonniers de Guerre 1940-1945 Broût-Vernet (Allier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Hibert - dans Azi la Garance
commenter cet article

commentaires