Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 12:24

Le bâtiment du Crédit Agricole future salle associative ?

Le conseil municipal, réuni, jeudi 22 décembre, sous la présidence de Pierre Houbé, s'est résolu, bien qu'opposé à cette disposition, à élire les deux nouveaux délégués qui représenteront la commune dans la future structure intercommunale. « De quatre délégués, nous passerons à deux » a souligné Pierre Houbé qui, avec son 1er adjoint Yvan Combal, s'est porté candidat. Pour Jean-Charles Perron, membre de l'opposition, « cette loi Notre est un délit démocratique mais je me conforme à la loi et aurai préféré, comme il s'est fait ailleurs, que les deux têtes de liste soient candidates ensemble. Je me présenterai donc seul. » A l'issue du scrutin, 13 voix pour Houbé-Combal, 2 voix pour Perron, Pierre Houbé et Yvan Combal représenteront la commune dans cette future intercommunalité.

Agent recenseur. Aux deux agents recenseurs, Stéphanie Rodriguez et Géraldine Gaille, les élus en ont ajouté un 3ème Thomas Roux.

Travaux 2017. En perspective des travaux de voirie 2017 et conformément aux dispositions d'aides votées par le Conseil départemental, les élus ont déterminé quels routes ou chemins seraient inscrits dans ce programme d'aide : chemins de St-Pont ; la Motte Champiat ; la Terrasse ; rue du Stade ; des Maisons Neuves ; de l'Anglard et du Clos Martin. Cela représente 5km de voirie pour un devis estimé à 129000€ HT.

Bâtiment du Crédit-Agricole. En vente depuis quelques temps, ce bâtiment suscite l'intérêt des élus qui souhaiteraient le destiner à la vie associative. « Notre idée, précisait Yvan Combal, serait de transformer la pièce du rez-de-chaussée en salle de réunion pour les associations du village. Le montant d'achat est de 59000€ auxquels il faudrait ajouter des travaux d'isolation. Mais cet achat est conditionné au fait que l'on puisse ou non, selon le type de travaux de mise en conformité énergétique effectués, obtenir des subventions. Le locataire, à l'étage, serait conservé permettant de couvrir les mensualités du crédit contracté. »

Sylvie Méchin et son collègue de l'opposition Jean-Charles Perron se sont, eux, interrogés sur l'opportunité d'un tel projet. « Le village ne manque pas de salle de réunion, pourquoi ne pas le dédier à l'accueil d'un commerce ? » « Il n'y a pas d'aide en sa faveur si ce n'est pour le dernier, ajoutait Pierre Houbé, qui voyait mal, pour sa part, l'idée d'investir des fonds publics pour pallier l'initiative privée. De nombreuses associations nous sollicitent régulièrement pour avoir un local à leur disposition. Cela sera chose faite si nous nous engageons dans ce projet qui vise au mieux vivre dans le village à travers ses associations. » A 13 voix pour et 2 contre les élus se sont prononcés pour poursuivre leurs démarches en vue d'acquérir ce bâtiment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hibert - dans Municipalité
commenter cet article

commentaires