Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 07:31

Au lieu-dit « la plume », commune de Broût-Vernet, la volaille fermière, biologique par excellence, est reine ! Cela ne saurait être autrement dans ce domaine valorisé depuis des années par la démarche agriculture biologique.

Bernard Devoucoux s'est en effet très tôt démarqué dans ce domaine et l'inauguration, samedi matin, du 1er bâtiment en Auvergne produisant des poulets biologiques et de l'énergie photovoltaïque ne fait que confirmer ses choix.

Voici l'essentiel de son discours qu'il a prononcé en présence d'une nombreuse assistance : « Cette nouvelle réalisation que nous inaugurons aujourd'hui est la suite logique du développement durable entrepris sur ma ferme. Démarrée en 1997 sur 32 ha avec 250 brebis et la vente directe de 1000 poulets gris de Touraine élevés sous l'éleveuse à charbon de mon père, l'exploitation agricole a depuis évolué à grand pas, à l'image de l'agriculture européenne.

Le choix de l'agriculture biologique a été fait dès le départ pour les céréales et nous avons dû avec d'autres agriculteurs organiser la commercialisation des viandes en 1985 en créant COVIBIO, afin que toute l'exploitation produise en bio.

La ferme couvre aujourd'hui 110 ha dont 30 ha de cultures, 35 vaches charolaises, 75 brebis Ile de France, un poulailler de 4000 places construit en 2002 et un 2ème inauguré ce samedi matin et qui entrera en production le 10 juillet.

Les poussins arrivent à 1 jour, le bâtiment est chauffé à 31°, les aliments bio sont fournis par Thivat Nutrition animale. Elevés jusqu'au 42ème jour en bâtiment ils sortent ensuite dans le parc de 16 000m2. Ils sont ensuite livrés aux abattoirs entre le 81ème et le 90ème jour suivant les besoins des établissements Arrivé Auvergne et Pouzadoux.

Il représente un investissement de 90 000€ financés par une subvention du conseil régional de 27 000€ et du conseil général de 9 000€.

L'opportunité de construire un nouveau bâtiment m'a permis de réaliser le projet de produire de l'électricité renouvelable. Ces panneaux photovoltaïques sont des panneaux en silicium polycristallin « SOLARFABRIK ». Ils sont garantis 25 ans au rendement de 80%. L'onduleur nécessaire pour convertir le courant continu en courant alternatif est un powador 30 000 VI. La puissance est de 31,2 KW et l'énergie produite prévue de 31 000 KW/an. Cela représente un investissement de 180 000€ financé par un emprunt garanti par un contrat de rachat d'électricité de 20 ans à ERDF. »

Après la découpe du ruban inaugural par Elisabeth Thévenon-Durantin, vice-présidente du conseil Régional en charge de l'agriculture, chacun des intervenants aura à coeur de valoriser cette initiative qui conforte la démarche des uns et des autres pour augmenter la production de produits bio. (1)

La demande de la part de la population est d'ailleurs en constante évolution. Et les collectivités, le conseil général et le conseil régional, se sont tout récemment appropriés cette démarche en insistant notamment pour développer le service de repas à dominante bio dans les collèges et lycées de la Région.


  1. En présence notamment de Jean-Paul Dufrègne, président du conseil Général, Serge Boulade, député suppléant de Jean Mallot, Pierre Houbé, maire de Broût-Vernet, Louis Thivat, directeur Thivat nutrition animale, Marc Saulnier, directeur du site Arrivé Auvergne et des représentants de la filière avicole auvergnate.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hibert - dans Actualité
commenter cet article

commentaires