Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 07:52

 

Publié par l'association Azi la Garance, le bulletin n°31 de la feuille de Garance se veut un lien vers un passé évidemment lié à l'histoire de son village. Une histoire qui, même si elle se veut locale ne se cantonne pas aux contours d'un seul et même village. Ainsi la nouvelle plume d'Azi la Garance, Monique Rozier, invite les lecteurs à découvrir Escurolles. 

 Dans ses grandes lignes, l'histoire de ce village est à peu près connu mais ce que tous veulent savoir c'est ce qui se cache entre les lignes et qui révèlent l'histoire locale. Celles des individus qui ont nourri cette terre, qui ont entrepris çà et là, qui ont porté son nom au-delà de ses frontières. Pour ce premier regard jeté sur l'histoire de son village, Monique Rozier évoque brièvement la période gauloise, romaine avant de s'intéresser à la forte présence de l'abbaye de Cluny du 10ème au 15ème siècle.

« La racine « scur » est connue dans le fond linguistique germanique sous la forme « skûr » qui signifie « grange », le préfixe « olles » signifiant « petit ». La population gauloise a été relativement nombreuse sur le territoire d'Escurolles et de nombreuses villae romaines se sont installées le long de l'Andelot, à Morignat et à Cournassat, ou sur les bords du Châlon, à l'Alliat. En 984, Ermengarde donne l'église de Saint Cyr à saint Mayeul, abbé de Cluny. Les clunisiens installent alors une communauté à proximité de l'église. Eglise qui devient doyenné en 1264 mais dont l'état, en raison d'exactions, est lamentable et nécessite la protection du Roi. Le village verra ainsi passer Charles VII puis Louis XI alors qu'ils luttaient contre ces seigneurs réunis dans la Ligue du Bien Public. Pendant les guerres de religion, Escurolles subit plusieurs assauts et en particulier Lalliat qui sera détruit par le duc Casimir. C'est à cette période troublée que l'on doit le nom du quartier « la Croix Brûlée ».

Monique Rozier jette aussi un regard au château des Granges, au prieuré, à la période révolutionnaire et en fin d'article donne quelques éléments historiques supplémentaires sur le 19ème : les bâtiments communaux, l'économie et les loisirs. Un avant-goût qui permettra aux futurs lecteurs de la feuille de Garance de se familiariser avec le village et son histoire.

 

(*) Au sommaire du n°31 de la feuille de Garance : Broût-Vernet littéraire, le chemin de Croix de Jacques Missé, commanderies de l'ordre de Malte en Bourbonnais, Broût-Vernet et sa nouvelle place : 8 et 9 septembre 1912, renaissance d'un vitrail, revue de Presse 1913.

 

Petite histoire : à la suite du concours agricole de 1929 où avait élu la reine des moissons Denise Lagrange épouse Peyronnet ici entourée de Ilberte Thomas épouse Simon Laurent, Marie-Louise Moret épouse Robert Barrat, monsieur Cottan, percepteur en 1932, créera la Cavalcade.

Cavalcade-1952.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hibert - dans Azi la Garance
commenter cet article

commentaires